Logo Radio Domoni Inter

Contact

Vous souhaitez réagir en direct sur une émission, faire des dédicaces, poser une question à l'équipe de Domoni Inter, ces numéros vous sont réservés. Standard Domoni Anjouan : (269) 7709538 | (269) 3349777 | (269) 3378125
Standard de France: (33) 0638776367 & (33) 0751304709

Actualités

Djibouti 2014, Mayotte, prétendant malheureux de 2016!

23 Aug 2013 - 16h22

CJSOI - Mayotte Comores contre tous les autrs Etats

 
  
Les membres de la Cjsoi viennent de tenir à l’hôtel Intercontinental, à l’ile Maurice, sa 28ème réunion. Cette opportunité a permis à l’assistance d’évoquer le dossier des 9e Jeux prévus du 17 au 24 janvier prochain, à Djibouti, et de revoir la prétention de Mayotte pour l’organisation de la 10e édition de 2016. Moroni voit d’un mauvais œil l’ambition de Mayotte. « L’Archipel en 2012 et en 2016, c’est trop rapproché », ironise un sans papier, expulsé de l’ile. Que dirait-il ?
 A l’occasion de cette concertation, les membres ont profité pour célébrer les 25 ans d’existence de la Cjsoi, Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien. Cette session allait se dérouler dans un climat ambiant, si une note discordante ne s’était pas glissée. « Un imprévu est venu se greffer à la réunion, notamment la démarche des Comores, dont les représentants se sont prononcés contre la tenue des 10e Jeux à Mayotte, en 2016 », rapporte-t-on de Maurice.Personne ne s’attendait à pareille tournure. Alors que tout le monde prévoyait une réunion de formalité, les représentants comoriens sont venus changer la donne en contestant l’organisation des 10e Jeux à Mayotte. « L’assistance a demandé aux deux parties de régler leur problème avant de faire ensuite part de leurs positions d’ici la fin octobre », avait coupé court la Cjsoi.Fahmi Said Ibrahim, ancien patron du Mirex explose de frustration: « Je félicite d’abord le ministre des sports pour la position qu’il a prise, s’agissant des Jeux de la Cjsoi à Mayotte. Et si par mésaventure, le règlement intérieur venait à être modifié pour permettre à une entité non membre à part entière d’organiser une édition de ces Jeux, je propose que les Comores quittent la Cjsoi, car notre avenir se trouve ailleurs ».Djibouti, Ok et Mayotte, Ko !Parallèlement au veto acrobatique des Comores, « le Commissaire des 9e Jeux, le Djiboutien Wahib Hamadou, a fait un exposé de l’état actuel des préparatifs. Il a été ainsi décidé que les athlètes et les entraîneurs seront hébergés à l’Académie de police, un centre qui possède déjà toutes les facilités nécessaires et qui offre également des garanties au niveau de la sécurité. L’autre option d’hébergement qui s’offrait aux pays membres était les nouveaux blocs d’appartements », rapporte notre information. 

BM Gondet - HZK Presse